Pendant le changement
Aujourd'hui
Avant ...
100_0034
100_0034
100_0033
100_0033
100_0032
100_0032
100_0031
100_0031
100_0030
100_0030
100_0027
100_0027
100_0026
100_0026
100_0028
100_0028
100_0029
100_0029
100_0025
100_0025
100_0024
100_0024
100_0023
100_0023
100_0021
100_0021
100_0019
100_0019
100_0022
100_0022
100_0020
100_0020
100_0018
100_0018
100_0013
100_0013
100_0017
100_0017
100_0012
100_0012
1/2
Maison Pour Tous Carnaval 2017

Sur le vif ! Voir ou revoir les films de 1977, une expérience étonnante :

La journée d’hier c’était d’abord les vivants d’aujourd’hui, ceux qui ont connu la MPT à ses débuts et surtout tous ceux qui depuis participent à ses activités, fréquentent la salle de cinéma et de spectacles. Cette chaleur humaine sous une grosse pluie… si attendue et si bénéfique était l’essentiel. Mais comme le cinéma est présent depuis 40 ans à la MPT, ce fut aussi un moment très fort pour les cinéphiles.

Les 2 films, Padre Padrone des frères Taviani, Palme d’or à Cannes et La dentellière de Claude Goretta semblent différents et pourtant pas tant que cela.

Les 2 nous paraissent datés, pas d’effets spéciaux, pas de complaisance facile à l’égard du spectateur, l’ennui, le vide de l’île, la Sardaigne dans l’un ou celui d’un Cabourg de l’arrière-saison pour l’autre sont prégnants et envahissants.

La même curiosité amusée de reconnaître dans le premier Nani Moretti, très beau jeune homme à la voix inchangée et dans le deuxième Sabine Azéma déjà déjantée et surtout Isabelle Huppert, incroyable dans l’innocence comme dans la folie,  nous découvrions ce qu’elle allait devenir, une des plus grandes comédiennes contemporaines.

Mais ce qui captive, ce qui est poignant dans ces 2 films c’est le tableau de la cruauté dans la vie humaine. Pas de violence démonstrative, pas d’exégèse pesante, tout est là pourtant et nous étreint.

Ces films ne sont pas modernes, l’art cinématographique a évolué, progressé mais leur  portée humaine reste évidente .

Vive le cinéma ! Comme Jean-Louis Bory j’ai envie d’écrire : « Je suis atteinte de cinéphilie galopante. Mal incurable. Tant pis. Tant mieux. Je ne tiens pas à guérir. »

Annie Aubrun,

membre de la commission cinéma de la Maison pour Tous

Maison Pour Tous Carnaval 2017
Carnaval 25
Carnaval 25
Carnaval 26
Carnaval 26
Carnaval 27
Carnaval 27
Carnaval 28
Carnaval 28
Carnaval 29
Carnaval 29
Carnaval 30
Carnaval 30
Carnaval 31
Carnaval 31
Carnaval 32
Carnaval 32
Carnaval 33
Carnaval 33
Carnaval 34
Carnaval 34
Carnaval 35
Carnaval 35
Carnaval 36
Carnaval 36
Carnaval 24
Carnaval 24
Carnaval 23
Carnaval 23
Carnaval 22
Carnaval 22
Carnaval 21
Carnaval 21
Carnaval 20
Carnaval 20
Carnaval 19
Carnaval 19
Carnaval 18
Carnaval 18
Carnaval 17
Carnaval 17
1/2
Photos - Suite
Carnaval des Associations
Dimanche 2 Avril
Départ espace Jacques Krempff ( parking du cinéma )
Tour du village, défilé de chars.
Thème : L'Afrique
La Maison pour Tous a ouvert ses portes Mercredi 15 Mars pour partager, avec l'atelier d'écritures, poésies, contes, proverbes et auberge espagnol.
     " Tout seul on va plus vite
       Ensemble on va plus loin "
       Proverbe africain
JARDINERIE 
de la
GRANDE BASTIDE
Lettre de félicitations d'Olivier AUDIBERT-TROIN, député du Var 
La Maison Pour Tous de Montauroux a participé pour la première fois au festival cinéma Télérama qui s'est déroulé du 18 au 24 janvier 2017. 

Ce festival propose de revoir  les 16 meilleurs films de l'année; 9 ont été retenus par la commission cinéma et pour cette 20ème édition, 2 bonus : une avant-première programmée pour la soirée inaugurale et un film de clôture choisi parmi la sélection des 20 films marquants des précédentes éditions. Soit au total 11 films à voir ou revoir sur la semaine.

Vif succès pour cette « première » avec 617 spectateurs.

Lors des soirées spéciales d'ouverture et de  clôture, le public était invité à un cocktail dînatoire dans la salle polyvalente, mise à disposition gracieusement par la mairie pour l'occasion. Il a ainsi pu s'attarder devant les peintures de Daniel Bard, les réalisations des ateliers Arts plastiques d'Heyliette Cornet et  Ecriture créative d'Hélène Clément et Christian Jauberty de la Maison pour Tous. Deux animations ont par ailleurs agrémenté ces soirées :  une représentation de la troupe « Théâtre »  de L'Amicale Europe en Pays de Fayence et un concert par l'atelier « chants traditionnels » de la MPT.

Nous remercions Thibault, élève du collège de Fayence passionné de cinéma pour sa participation à la présentation du film « Frantz » en présence de M. Jean-Pierre Lenoir, réalisateur, et des films « Moi, Daniel Blake » et « Ma Vie de Courgette »

Un grand merci également à nos nombreux bénévoles de la MPT, de l'association "Loisirs et Fêtes" des Estérets et nos sponsors Super U, Crédit Agricole, Leclerc et Var Matin.

 

Encouragés par les festivaliers et les lecteurs de Télérama, nous organiserons à nouveau en 2018 ce Festival et celui des Jeunes

Hall décoré par l'atelier Art Plastique
avant-première
Tempête de sable - VO
Moi, Daniel Blake - VO
Café Society - VO
Elle
Juste la fin du monde
Ma vie de courgette
Julieta
Frantz
Mommy